Site icon World GBC Tour Event

World GBC Tour : un 14ème opus explosif !

Le plus difficile dans une organisation c’est de savoir se renouveler sans lasser le public. Ce n’est pas une mince affaire que de trouver de nouveaux talents et en tirer a quintessence pour offrir aux spectateurs, le show qu’il attend. Le 12 octobre, le World GBC Tour sera proposé par la quatorzième fois de son histoire. Ce nouvel épisode de l’histoire de cette soirée accentue un peu plus encore le côté explosif de cet événement pieds-poings qui est présenté en 3 actes. Au programme une série de super fights emmenée par Eddy Nait Slimani, un championnat de France engagé comme jamais et la deuxième édition de la Bruce Codron Talent Cup.

Acte 1 : le retour d’Eddy Nait Slimani

Tel un opéra, tout sera « joué » avec une note de dramaturgie comme seul le ring peut l’offrir. A tout seigneur tout honneur même si chronologiquement ce sera le dernier combat de la soirée. Eddy Nait Slimani va bientôt entendre la cloche et le premier coup de gong de son combat face à l’italien Yvan Naccari. The Golden va retrouver le ring et son public. Rien de tel qu’un com back à la maison pour mieux se relancer après une période de repos forcé. Il est dans cette catégorie de boxeur qui, quand il est absent, beaucoup d’interrogations se font de la part du public. Eddy a confié à la presse avoir pu réfléchir presque méditer sur sa situation. Ce genre d’épreuve renforce le mental et l’envie de bien faire les choses pour s’améliorer. Il n’est plus le même homme et sa mission première lui impose la bonne prestation.

Il est aussi le chef de file d’une série de super fight aussi passionnant qu’excitant à commencer par ce duel entre Mathis Djanoyan et Luc Genieys. Ils sont tous les deux passés par le World GBC Tour (la 10ème édition pour Djanoyan, la 13ème pour Luc vainqueur de la première édition de la Bruce Codron Talent Cup). Ils observent tous les deux une belle ascension et devraient offrir un temps fort à l’événement. Il en va de même pour Delphine Guénon et Emma Gongora, une confrontation inédite néanmoins et surtout équilibrée. C’est une belle affiche de ce début de saison dont les deux femmes attendent beaucoup. Pour Anthony Valverde comme pour Yoann Ha Van, il s’agit de séduire un peu plus encore le public même si les deux hommes ont des objectifs bien distinct. Anthony doit poursuivre sur sa lancée de la saison passée alors que Yoann doit enchaîné après son retour victorieux au Battle of Saint Raphaël.  C’est un peu à chacun sa mission même si en finalité, c’est le public qui doit en ressortir vainqueur.

 

Champion de France !

Souvent, bien souvent, très souvent, le titre de champion de France est considéré comme le plus beau. Ce titre fait partie intégrante de l’histoire du World GBC Tour. Et chaque fois qu’il a été mis en jeu, il a offert des combats fantastiques au Cosec de Mazan qui accueillait jadis le show. Clément Adrover revient dans le Vaucluse avec la ceinture de champion de France de K-1 autour de la taille. Son challenger officiel est le pensionnaire du Gym Boxe Loisirs, Christophe Hosteins qui veut plus que jamais ce titre. Clément Adrover ne l’entend pas de cette oreille et a pour ambition de revenir auréolé de sa couronne. Alors évidemment quand deux hommes veulent autant quelques choses, il y a forcément un plus dans les échanges et dans l’envie. Tout un programme !

Bruce Codron Talent Cup : déjà incontournable

La Bruce Codron Talent Cup est un peu une continuité de ce que Bruce Codron a fait sur le ring. En collaboration avec David Blanc, il a voulu une épreuve très engagée et généreuse. Et le premier opus a répondu clairement aux attentes des organisateurs qui ne s’attendaient pas à un tel niveau d’engagement. La deuxième édition sera du même acabit, c’est une certitude. Heddi Feddal, Mathan Choinard, Nasser Boungab et Mathieu Codron vont devoir assumer « l’héritage » laissé par leur prédécesseur. Chacun aura une carte à jouer dans cette épreuve complètement débridée. Le but est double car au-delà de la victoire, il est impératif d’honorer le nom de Codron qui résonne encore dans les travées de la salle de la Boiserie. Pour trois d’entre eux (seul Nasser Boungab a disputé 1 match pro), il s’agit du baptème chez les pros. De nouvelles sensations les attendent mais aussi de nouveaux paramètres de combat, deux éléments qui rebattent les cartes de l’issue de ce tournoi pas comme les autres.

Le 14ème opus répondra aux attentes du public, c’est déjà une certitude. Le duo Blanc-Codron a fait le choix d’un casting qui va dans ce sens. tout a été mesuré, pesé, dosé pour offrir un vrai rendez-vous pieds-poings. Le rendez-vous est pris pour ce 12 octobre qui pourrait bien être le rendez-vous phare de ce début de saison.

Quitter la version mobile